Voyage Médical

Le tourisme médical en Thaïlande est à la hausse

medical_tourisme_thailandeLe tourisme médical est une industrie de pluviers milliards de dollar en Asie du Sud-Est et des pays comme Singapour et la Thaïlande sont en croissance au niveau de la part des le marché, offrant des services médicaux derniers cris à des prix abordables.

Un nombre croissant de personnes recherche un traitement médical en Thaïlande alors que les coûts de santé d’autres pays augmentent. La Thaïlande s’emploie activement à développer son secteur du tourisme médical, offrant un traitement de haute qualité et des service à des prix abordables.

Selon un sondage effectué sur 13 000 touristes, six pour cent ont dit qu’ils voyageaient pour des raisons de santé.

31 pour cent de ces personnes ont effectivement choisi l’Asie du Sud comme destination de voyage, la Thaïlande et Singapour sortant comme destinations dans les pays d’Asie du Sud-Est.

Les deux pays combinés ont attiré 3,1 millions de patients étrangers, avec la Thaïlande qui a attiré 2,4 millions et Singapour environ 850000. »

Selon l’étude, la Thaïlande se classe numéro neuf et Singapour 13eme parmi les destinations mondiales pour les touristes médicaux.

La raison est simple : le coût. Les traitements à Bangkok sont généralement 25 pour cent moins cher que pour Singapour.

Nithiwat Gusriurai, le directeur adjoint de l’hôpital de Bangkok, a déclaré: «Les avantages de la Thaïlande par rapport à Singapour et la Malaisie sont le prix et l’hospitalité. La Thaïlande est aussi une destination touristique majeure. Cependant, notre faiblesse est la langue anglaise, nous avons moins d’anglophones… par rapport à Singapour et la Malaisie « .

Malgré cela, le nombre de patients étrangers en Thaïlande croît à un taux annuel de 16 pour cent. En 2011, elles ont généré 3,15 milliards de dollars en revenus, comparativement à un peu plus de 800 millions de dollars US à Singapour.

Au cours des dernières années, la Thaïlande a fait état d’un nombre plus élevé de patients venant des États-Unis et de l’Europe occidentale qui choisissent le Royaume à la place de Singapour en raison des coûts inférieurs.

La Thaïlande se tourne maintenant vers le Moyen-Orient pour développer l’industrie du tourisme médical. Les patients étrangers de du Bahreïn, du Koweït, Oman, Qatar, Arabie saoudite et les Émirats arabes unis sont désormais autorisés à rester en Thaïlande pour un maximum de 90 jours au lieu de seulement 30.

Alors que la Thaïlande attire les touristes médicaux à petits budgets, Singapour préfère concurrencer sur les soins de santé de haute qualité. Bien que ses services médicaux soient les plus chers dans la région, l’île-Etat a une réputation de bons soins et de spécialiste haut de gamme pour la chirurgie, tels que les procédures de neurochirurgie et de transplantations cardiaques.

Singapour peut arriver à maintenir son titre de meilleur système de santé de l’Asie, proclamée par l’Organisation mondiale de la Santé en 2000, mais quand il s’agit de tourisme médical, c’est la rentabilité qui importe le plus.

Tant que la Thaïlande continuera d’offrir des services médicaux de haute qualité à un prix plus abordable, il est fort probable que le titre de première destination du tourisme médical de l’ASEAN ira directement au pays du sourire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *